We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

À l'instinct À l'instant

by Daniel Jea

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €15 EUR  or more

     

1.
Au milieu 03:10
AU MILIEU (A/C : Daniel Jea) Dans cet endroit il y a Des mondes qui se croisent Des filles ici et là Et des blondes qui se boivent A l’intérieur on voit Des garçons éperdus Qui s’aventurent aussi par là Dans des angles inconnus Et l’ivresse qui plane Et les heures qui s’étirent Les envies qui nous gagnent Les bouches qui se désirent Et au milieu Au milieu Et au milieu Dans les rues on s’aventure Des images plein la tête Des dessins plein les murs Et des visages de fête Parfois on aperçoit Des singes enlacés Des songes dévoilés Que l’on trouve allongés là Des souliers envolés, suspendus Des mots de passe perdus Des paroles lancées puis oubliées Des serrures brisées Et au milieu De tout ça Au milieu Au milieu De tout ça Et au milieu De torrentielles pluies De désirs, de quiétude Des décibels de vie Qui noient la solitude Au son des verres sifflés Au fond de ces rêves vidés Sur des hymnes oubliés Les sens délivrés De plein fouet affronter La bourrasque et l’écume Sur un fil s’élancer Eviter le bitume Et au milieu Et au milieu Au milieu De tout ça Au milieu Tu es là
2.
Désaligné 03:09
DÉSALIGNÉ (A/C : Daniel Jea) Je me réveille à peine Je n’me souviens de rien Dehors la nuit qui traîne M’encourage à deux mains Je me révèle à peine Allongé sur tes seins Déjà la vie m’appelle Encore un peu plus loin Je me refais la scène Non je ne crains plus rien Déjà l’envie m’appelle Je n’réponds plus de rien Désaligné Se réveiller Désaligné Derrière la peur qui tangue Et repart d’où elle vient Là dans nos coeurs exsangues Repoussée au plus loin En plongée sous ta langue Non je ne crains plus rien Les promesses d’herbes folles A l’orée des chemins Envahissent et affolent Le désir, le destin Soudain la nuit s’envole Le vertige revient Désaligné Eveillé Désaligné Se réveiller Désaligné Rêve éveillé Ce rêve L’attraper au vol Le saisir Ne plus le lâcher
3.
COMME UN ARBRE (A/C : Daniel Jea) Ecoute Ecoute les branches Ecoute Ecoute les branches livrées au vent Ecoute, écoute Les pieds au sol, les yeux au ciel Ecoute La tête enracinée dans les étoiles Ecoute Comme un arbre Tu te sens bien, je me sens libre Comme un arbre Tu te déploies, je me délivre Comme un arbre Tu vas et viens, je me sens vivre Comme un arbre Entre tes bras, en équilibre Ecoute Sur cette peau d’écorce, sous ce manteau de sève Ecoute Ecoute Ces bras de feuilles qui s’entrecroisent Ecoute Ecoute Sous ses yeux de cire qui se croisent Ecoute Comme un arbre Tu te sens bien, je me sens libre Comme un arbre Tu te déploies, je me délivre Comme un arbre Tu vas et viens, je me sens vivre Comme un arbre Entre tes bras, en équilibre (x 2) Comme un arbre Comme un arbre Comme un arbre Entre tes bras, en équilibre
4.
J'avoue 04:36
J'AVOUE (A/C : Daniel Jea) Un instant j’ai bien cru que la terre avait bougé Un instant j’ai bien vu mon corps trembler Un instant j’ai bien lu dans tes yeux qui laissaient filer Cet instant suspendu que le temps défiait J’avoue J’avoue J’avoue J’me sens fort Une fois dans tes yeux A quels moments, je n’compte plus, j’ai eu envie d’tout lâcher Mais chaque fois, même perdu, j’ai fini par m’accrocher Par moments, je n’sais plus, j’suis tombé, j’me suis couché Même pas mort, même si mal, j’ai fini par me rel’ver, retomber, me rel’ver J’avoue J’avoue J’avoue J’me sens fort Au travers de tes yeux Parfois il y a tout ce passé que l’on veut désespérément, absolument oublier Mais à trop le nier, dans l’présent, on finit par rester empêché Parfois j’aurais bien voulu hurler, mais aucun son ne sortait Alors ok ok, ok bien sûr touché, mais jamais non jamais, jamais coulé J’avoue J’avoue J’avoue J’me sens fort A travers tes yeux A mesure que j’avance je ne m’sens toujours qu’au début Des plaisirs à déjouer, des désirs éperdus Sur ta peau qui me lance tant de défis espérés Sur ton corps je m’élance à la volée J’avoue J’avoue J’avoue J’suis si fort Dans tes yeux J’avoue J’avoue J’avoue J’suis si fort Quand tes yeux sont mes yeux
5.
Quitte moi 04:25
QUITTE MOI (A/C : Daniel Jea) Juste le temps de Juste ce qu’il faut A peine plus si tu veux Mais pas trop Je garde la chaleur D’l’amour à la louche J’ai encore l’odeur Ton goût bien en bouche Quitte-moi, quitte-moi Jusqu’au bout, jusqu’au bout Quitte-moi, quitte-moi Jusqu’au bout, jusqu’au bout De la rue Eloigne toi Pour aller là-bas Laisse-moi Mais seul’ment jusque là J’n’ai rien oublié Je n’me lasse pas De me retrouver Echoué dans tes bras Quitte-moi, quitte-moi Jusqu’au bout, jusqu’au bout Quitte-moi, quitte-moi Jusqu’au bout, jusqu’au bout Mais reviens à chaque fois, chaque fois Tout au bout, tout au bout A chaque fois, chaque fois Tout au bout, tout au bout De la rue
6.
TOUT EST MIEUX (A/C : Daniel Jea) Les travaux des voisins Les hurlements d’leur chien Les appart’ments minuscules Les loyers indécents Le périph’ bondé Le type hors de lui au volant Les sermons du banquier le regard droit et glaçant Le déluge de pluie dans la gueule La sueur dans l’dos au réveil Les odeurs du métro Ou bien les playlists des radios Tout est mieux, tout est mieux, tout est mieux Avec toi Tout est mieux, tout est mieux Avec toi Les fins d’mois qui commencent au début Les factures qui s’enchainent Les procès d’mon ex Les lend’mains d’fête Les gueules de bois au fond du lit Le demi à cinq balles Les amis au bout d’leur vie Le bruit d’la ville, infernal Et toutes les nuits Les saoulards sous mes f'nêtres Les insomnies et les doutes Sans parler des crises d’ados Qui s’accumulent et à ça, s’ajoutent Tout est mieux, tout est mieux, tout est mieux Avec toi Tout est mieux, tout est mieux, tout est mieux Avec toi Tout est mieux, tout est mieux, Tout ça n’existe pas
7.
À L'INSTINCT, À L'INSTANT (A/C : Daniel Jea) Maintenant Viens Comme ça Maintenant C’est parti C’est comme ça Ne m’demande pas pourquoi Plus l’temps d’attendre C’est là Je n’te demande pas pourquoi Il n’y a rien à comprendre C’est juste là Comment l’expliquer, je n’sais pas, voudrais bien Pas vraiment sûr que cet instant dure Mais je sens qu’c’est Maintenant A l’instinct, à l’instant Dans ces mains, à présent Ecoute, sans frein, sur le coup, tu me rejoins Ecoute, j’enfreins, sans doute aucun, je te rejoins Je m’élance et j’ignore où je plonge Tu t’élances et t’ignores où tu plonges C’est la chute, c’est la chute Il n’y plus rien qui te maintient C’est la chute c’est la chute Il n’y plus rien qui me maintient A l’instinct, à l’instant Tu prends mes mains, à présent A l’instinct, à l’instant Je prends tes mains, à présent A l’instinct, à l’instant Dans ces mains Maintenant
8.

about

« Gratifiant, jouissif même (…) Ca envoie du lourd, du vrai, de l’intense (…) Une musique extravertie et intemporelle »
★★★★ ROLLING STONE

« Entre rock percussif et puissant (…) Un disque qui va à l’essentiel, instinctif et viscéral »
FRANCOFANS

« Un des trésors cachés de la scène rock (…) S’il ne reste qu’un highlander de la mélodie électrique, c’est bien lui »
LONGUEUR D’ONDES

credits

released June 12, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Daniel Jea Paris, France

Guitariste sideman pour divers artistes depuis 20 ans (La Grande Sophie, Saez, The Opposition, Bill Pritchard, Buridane, Jérémie Bossone, Garance, etc ...) Daniel Jea mène en parallèle une carrière solo d’auteur-compositeur-interprète. Entre chanson et rock et vice-versa, il a sorti 1 EP et 3 albums. Sur scène en trio avec France Cartigny (Batterie / choeurs) et Emilie Rambaud (Batterie / Choeurs) ... more

contact / help

Contact Daniel Jea

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Daniel Jea, you may also like: